TOUT SAVOIR SUR LES RDA, RBA, RTA, RDTA

Publié le : 14/06/2017 16:29:23
Catégories : Infos

Dans cet article nous allons aborder plusieurs aspects du reconstructible. Dans un premier temps nous allons clarifier les différentes appellations et dans un second temps les différents fils, cotons et outils pour reconstructibles.

Les différents types d'atomiseurs

Tout d'abord, les RDA, RBA, RTA et RDTA forment une catégorie à part dans la E-cigarette que l'on appelle reconstructible. Tous ces termes peuvent vous paraître barbares mais nous allons ici vous expliquer la différence entre chacun.

Qu'est-ce qu'un reconstructible ?

Un atomiseur reconstructible est un atomiseur muni d'un plateau sur lequel l'utilisateur installe des résistances qu'il a fait lui-même. On désigne cela le plus souvent « RBA » ou « Rebuildable Atomiser », les trois autres appellations désignent des sous-catégories.

L'atomiseur comporte deux parties principales quelle que soit sa dénomination.

-Le plateau (ou base) : c'est là où se situe les pôles (un positif et un négatif) pour la réalisation de vos montages.

- La cloche (ou chambre d'atomisation) : celle-ci recouvre vos résistances et vous permet de vaper. C'est sur cette cloche que se situe votre drip-tip

Les RDA :

Ou Rebuildable Dripping Atomiser.

C'est la catégorie de reconstructible qui regroupe tous les drippers, donc des atomiseurs sans réservoirs, il s’agit des atomiseurs où l'utilisateur fait ses résistances. Le point fort de ce type d'atomiseur est la restitution des saveurs. L’inconvénient de ce type d'atomiseur est qu'il faut imbiber ses cotons régulièrement pour éviter le Dry-Hit

Voici des exemples de RDA : le Ziggs (ADVKEN) ou le Pro Drip(Vgod) 

Les RTA :

Rebuildable Tank Atomiser 

Cette catégorie est celle qui est connu par beaucoup d'entre vous, en effet on parle ici des Atomiseurs reconstructibles avec réservoir. Ce sont souvent des atomiseurs classiques sur lesquels les fabricants ont prévu un plateau de reconstruction. Par exemple le TFV8 Baby Smok qui possède ses résistances et en option un plateau de reconstruction.

L'avantage de ce système est la possibilité d'avoir un réservoir qui viendra imbiber votre coton à l'inverse du dripper. Le point négatif quant à lui est le fait que si votre montage manque de coton, l'atomiseur va fuir.


Le TFV8 et son plateau RBA

Les RDTA :

Rebuildable Dripping Tank Atomiser 

Cette catégorie quand à elle est celle qui regroupe les drippers avec un réservoir.

Ils se différencient des RTA par une chose : Les RTA ont les coils et le coton qui « baignent » dans le e-liquide alors que les RDTA ce sont les cotons seuls qui baignent dans le e-liquide. Comme exemple on peut citer l'Avocado Geekvape ou le Limitless Ijoy.

Les Fils et coton

Pour choisir son fil, il faut prendre en compte trois choses :

-La résistance : c'est la capacité du fil à retenir le courant donc à chauffer. Pour simplifier, plus un fil retient le courant, plus il chauffe vite.

-La résistivité : c’est la définition de la résistance d'un fil. Elle s'exprime en Ohm-mètre. Elle indique la résistance du matériau sur un tronçon de 1m et de 1m² de section.

-Le diamètre : En effet celui-ci va influer sur la résistivité du matériau. Plus le diamètre sera important plus la résistance sera basse.

Les fils :  

Le Kanthal :

Le Kanthal désigne un fil en alliage de Fer de Chrome et d'Aluminium. A l'origine ce nom est une marque qui est devenu le nom du fil. Il y a plusieurs types de Kanthal (A, A1, D) avec des valeurs de résistance qui varient légèrement.

Le Kanthal est très apprécié car c'est un fil facile à mettre en œuvre avec une basse résistance. Les diamètres varient entre 0,2 et 0,8mm.

Il existe aussi des variantes comme le Clapton (un fil fin enroulé autour d'un fil de plus gros diamètre) ou l’Alien (un fil entouré autour d'un fil plat) mais ces fils mettent plus de temps à chauffer c'est ce qu'on appelle l'effet diesel.

Le Nichrome

A l'origine, ce fil était le premier fil utilisé en cigarette électronique.

Il a une résistivité plus haute que le Kanthal, ce qui permet de faire des résistances hautes en Ohm dans un minimum de place. Sa malléabilité le rend assez facile à utiliser.

Inox

Ce fil a une résistivité plus basse que le Kanthal, c'est un fil souple qui n'as pas ce petit effet ressort que peux avoir le Kanthal. Il demande néanmoins une décharge d’Ampère plus importante, il chauffe aussi de façon rapide attention aux surprises.

Nickel

C'est un fil dit non-résistif, il laisse donc passer un maximum de courant. Le nickel est souvent utilisé avec des fils résistifs en complément de celui-ci pour réduire l'effet diesel.

On l'utilise souvent dans des montages de type Clapton, fralien-coil et autre fils complexes.

Le Ni200 quant à lui est utilisé principalement en Contrôle de Température grâce à ses propriétés physiques et la démocratisation des boxes avec le mode TC.

Les autres

Il existe d'autre fils tels que l'argent ou le titane mais cela reste très peu utilisé par le grand public.


Le coton :

Coton cardé, coton hydrophobe :

C’est le premier coton utilisé pour l'e-cigarette. Il garantit une bonne restitution des saveurs mais il n'absorbe pas facilement le e-liquide et son goût au démarrage est un peu dérangeant.

Coton Japonais

C'est un coton avec une bonne capillarité et peu de goût au démarrage ce qui en fait un coton de choix.

Coton en pad

Ce coton résiste bien à la forte puissance mais en règle générale le goût et les impuretés sont très présents.

Cotton Bacon

Ce coton est un coton américain se présentant sous la forme de petit boudin facile à travailler. Son goût au démarrage est peu fort et s'estompe vite.

Outillage :

Pour le reconstructible, il est nécessaire d'avoir quelques outils à sa disposition. A savoir, de quoi enrouler votre fil pour faire la résistance (par exemple le Kuru Concept ou le fameux CoilMaster), une pince coupante, une pince céramique et une paire de ciseaux pour couper votre coton

Et voilà vous êtes maintenant prêt à vous lancer dans le reconstructible sans danger. Maintenant reste à savoir quel type d'atomiseur vous tente.

Partager ce contenu

Attention

Pour acheter les produits contenant de la nicotine vous devez être majeur. Vapoter avec la cigarette électronique n'est pas reconnue comme une aide au sevrage tabagique.

En visitant ce site, vous confirmez être majeur :

NON OUI JE SUIS MAJEUR