Le Royal College of Physician anglais favorable à la promotion de la e-cigarette

Publié le : 02/05/2016 12:37:48
Catégories : Infos

Le Royal College of Physycian veut rassurer les fumeurs car à leurs yeux la cigarette électronique est clairement un moindre mal.

L’addiction à la cigarette traditionnelle raccourcie considérablement l’espérance de vie. Il s’agit pour ces médecins de donner aux fumeurs britannique les moyens de réduire voir de mettre fin à leur consommation de cigarette.

Depuis son apparition sur le marché anglais en 2007, la e-cigarette a été sujet à controverse mais ce rapport de 200 pages remet les choses à leur place :

  • La e-cigarette ne conduit pas forcement à la consommation de cigarette car aujourd’hui sa vente se réduit principalement à ceux qui consomment ou consommaient du tabac.
  • La e-cigarette ne normalise pas la consommation de tabac. Pour ces médecins il n’y a pas de preuve tangible que l’utilisation de cigarettes électroniques est un d’attraction sur les adultes n’ayant jamais fumés.
  • La e-cigarette permet d’augmenter les chances de réussites des tentatives de sevrage des fumeurs. L’utilisation de e-cigarette mènerait à des tentatives de sevrage qui n’auraient pas eu lieu sans ce substitut.
  • Enfin si on ne peut écarter totalement des conséquences sur la santé sur le long terme dû à l’inhalation de produit autre que la nicotine, les médecins anglais assurent que les risques sont minimes comparé à la consommation de cigarettes. En encadrant la fabrication de eliquides de façon à réduire les risques pour la santé, on peut protéger les consommateurs.

Le rapport conseille la régulation et l’encadrement de la vente de cigarettes électroniques mais de façon à ne pas empêcher le développement de ce marché. Pour le Royal College of Physician, il faut trouver un équilibre entre protection des utilisateurs, sécurité et développement du marché.

 

Le professeur John Britton, président du Groupe consultatif sur le tabac du RCP, a déclaré :

« L'utilisation croissante des cigarettes électroniques comme un substitut à l'usage du tabac a été un sujet de grande controverse, avec beaucoup de spéculation sur leurs risques et avantages potentiels. Ce rapport met au repos la quasi-totalité des inquiétudes sur ces produits, et conclut que, avec une réglementation judicieuse, les cigarettes électroniques ont le potentiel d'apporter une contribution importante en vue de prévenir la mort prématurée, la maladie et les inégalités sociales en matière de santé que le tabagisme provoque actuellement dans le ROYAUME-UNI. Les fumeurs devraient être rassurés que ces produits peuvent les aider à cesser toute utilisation du tabac pour toujours. »

 

RCP président Professeur Jane Dacre a déclaré :

« Depuis le premier rapport du RCP sur le tabac, le tabagisme et la santé, en 1962, nous avons soutenu constamment pour plus et de meilleures politiques et des services pour empêcher les gens de commencer à fumer et aider les fumeurs à cesser de fumer. Ce nouveau rapport se fonde sur ce travail et conclut que, pour tous les risques potentiels, la réduction des méfaits a un potentiel énorme pour empêcher la mort et l'incapacité de l'usage du tabac, et d'accélérer notre progression vers une société sans tabac. Avec une gestion prudente et une réglementation proportionnée, la réduction des méfaits offre la possibilité d'améliorer la vie de millions de personnes. C’est une occasion que, avec prudence, nous devrions saisir. »

Articles en relation

Partager ce contenu

Attention

Pour acheter les produits contenant de la nicotine vous devez être majeur. Vapoter avec la cigarette électronique n'est pas reconnue comme une aide au sevrage tabagique.

En visitant ce site, vous confirmez être majeur :

NON OUI JE SUIS MAJEUR