La cigarette électronique n'est pas une porte d'entrée vers le tabac, la preuve

Publié le : 25/05/2016 16:07:22
Catégories : Infos

Il leurs fallait des chiffres pour entendre ben les voici qui arrivent. Un article du BEH bulletin épidémiologique hebdomadaire donnent un aperçu des résultats de l'enquête Constances qui est une cohorte en population en cours de constitution, dont le recrutement a commencé fin 2012 après une phase pilote en 2009-2010 et qui doit s’étendre jusqu’en 2017 pour atteindre 200 000 participants parmis les personnes affiliées au régime général de l'assurance maladie âgés de 18 ans à 69 ans. On vous épargne les détails technique et méthodologique mais les 1er résultats confirment les dire de la communauté de la vape: la e-cigarette n'est pas une porte d'entrée vers le tabagisme.

la cigarette électronique (E-cig) peut être considérée comme susceptible d’aider les fumeurs à arrêter ou comme un produit de substitution permettant d’éviter de commencer à fumer. Son usage s’est très rapidement répandu : des données récentes du National Health Interview Survey montrent qu’en 2014, aux États-Unis, 12,6% des adultes ont essayé au moins une fois dans leur vie la E-cig et que 3,7% d’entre eux sont des vapoteurs quotidiens ou occasionnels 6. En France, les résultats du Baromètre santé 2014 indiquent qu’au moment de l’enquête (décembre 2013-mai 2014), 20% de la population avait expérimenté la E-cig et que 6% étaient des vapoteurs, ces chiffres ayant plus que doublé par rapport à ceux observés en 2013. 

Les résultats pour l'instant montre une fréquence de non-fumeurs et d’ex-fumeurs plus élevée que dans l’ensemble de la population française parmi la cohorte de volontaire de l'étude ; la prévalence du tabagisme (tabac seul et tabac et E-Cig) est de presque 13%, alors qu’elle atteint, pour la même année, 34% parmi les 15-75 ans. Concernant l’usage de la e-cigarette, la proportion d’utilisateurs est nettement plus élevée parmi les fumeurs (15,3%) que parmi les ex-fumeurs (2,8%). Son utilisation est quasi inexistante chez les personnes qui n'ont jamais fumé. 

Prévalence des statuts des participants de Constances vis-à-vis du tabac et de la E-cigarette (consommation actuelle), France, 2014

L’hypothèse que la e-cigarette pourrait faciliter le passage au tabac chez les non-fumeurs ne semble pas être confirmée, puisque qu’aucun vapoteur exclusif ne fumant pas en 2013 n’est devenu fumeur en 2014 ; cependant, le très faible nombre de sujets concernés (n=11) ne permet évidemment pas de conclure dans ce sens.

Bon c'est encore timide mais cette étude va être poursuivi et étoffée car pour l'instant elle ne permet pas de voir le type de modèle utilisé ou de vraiment appréhender l'efficacité de l'e-cigarette dans l'arrêt du tabac chez les fumeurs. Il faudra attendre l'année prochaine pour avoir des résultats afinnés et plus probant.

Pour en savoir plus sur cette étude: http://invs.santepubliquefrance.fr

Articles en relation

Partager ce contenu

Attention

Pour acheter les produits contenant de la nicotine vous devez être majeur. Vapoter avec la cigarette électronique n'est pas reconnue comme une aide au sevrage tabagique.

En visitant ce site, vous confirmez être majeur :

NON OUI JE SUIS MAJEUR